Derrière les cuves

Logo de l'entreprise, contenant les lettres D, L et C

Prêt à prendre le contrôle sur ta brasserie ?

Ingénieur chimiste reconverti en brasseur pro en 2016, je partage mon expérience pour t’aider à passer le cap.

Dans une newsletter privée.

Tous les vendredis, à 7h.

Inscris-toi pour découvrir les coulisses du métier, ce qu’il se passe derrière les cuves.

Témoignages

Ce qu’en pensent les abonnés

Ton simple mail me fait déjà plaisir je me sens déjà moins seul !!
Maxime
Merci Sébastien pour les infos précieuses.
Adnan
C’est marrant parce que ton mail d’aujourd’hui va parfaitement avec la situation que je vis actuellement.
Antoine
Toujours un plaisir de lire cette newsletter, tu es toujours très percutant.
Kevin
Hyper intéressante à lire cette édition !
Morgane
Effectivement ce que tu dis résonne beaucoup (et je parle pas que de ce dernier mail) !
Laurent
Merci beaucoup pour tes infos hebdomadaires, qui m’aident à me poser des questions sur mes attitudes et habitudes !
Arnaud
Merci pour ton partage d'expérience.
Cédric
Merci pour tes newsletters qui sont toujours extrêmement plaisantes à lire car très bien écrites. Tu as un certain talent littéraire et c’est très agréable pour le lecteur.
Christophe
Merci pour cette nouvelle newsletter et ces partages d'expériences nombreux !
Thibaut
Merci encore pour ce beau témoignage, ça donne la gniak !!!
JB
Encore une fois, merci pour cette lecture du vendredi matin !
Matthieu
Un grand merci pour ta newsletter, c'est un vrai plaisir et très enrichissant.
Anna
Merci pour ce mail. C'est toujours un plaisir de te lire ! Ton histoire est inspirante. Merci pour ta démarche.
Christopher
Je voulais te remercier pour ces différents mails racontant ton expérience. C'est très intéressant à lire et très bien écrit. Merci à toi pour le contenu que tu fournis.
Julien
Merci de partager ton expérience. C'est super ce que tu fais.
Frédéric
Quand je lis cette newsletter, j'ai l'impression de lire le résumé de ma vie actuelle.
Jérôme

Rejoins les coulisses

Tous les vendredis, 7h.
Retour en haut